Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fredericbonan
fredericbonan
Menu
 Valoriser au mieux son entreprise, économiquement et  humainement ; Facett&Création :

Valoriser au mieux son entreprise, économiquement et humainement ; Facett&Création :

réussir son rapprochementPeu de session d’entreprise sont aussi délicates que celles de ces PME habitées tout entières par leurs créateurs qui souhaitent les voir continuer de se développer… sans eux ! Pourtant, menées comme il faut, les choses peuvent très bien se passer… (LIRE LA

SUITE)

 

Créée en 2007, Facett & Création est bien plus qu’une simple agence d’accueil. Dans un métier

où nombre d’éléments sont très instables (à commencer par le personnel ; ici, un volant de

quelque 200 hôtesses), Facett & Création a su hausser et stabiliser l’excellence de ses

prestations à un niveau lui ayant valu la confiance renouvelée de clients comme Rolland

Garros, le Salon des Maires de France ou, pour rester dans l’actualité, le Mondial de Handball…Expertise reconnue

Implantée à Paris et Bordeaux avec des interventions dans toute la France, Facett & Création s’est volontairement positionné sur le haut de gamme et, sous la houlette de sa créatrice Nesrine Musli - elle-même ancienne hôtesse - a su mettre au point un ensemble de services allant de l’analyse de l’image client (et du message qu’il souhaite véhiculer) à l’intelligente prestation des hôtesses en passant par la création d’un look personnalisé adapté à l’événement via l’atelier de dressing.

GUillaume CoiffeRejointe aux commandes de l’entreprise par son mari Guillaume Coiffe, les deux époux ont, en dix ans, fait de Facett & Création un petit bijou dont l’aura est logiquement à la mesure du soin qu’ils ont apporté à incarner et élever la propre réputation de leurs clients.

Le temps a passé. Après 10 années d’une success-story continue et appelés plus au Sud de notre pays par « de nouveaux projets, une nouvelle ville et de nouveaux enjeux personnels », les dirigeants de Facett & Création, le cœur serré, se sont tournés vers I-Deal Development pour savoir s’il serait possible de valoriser leur patrimoine familial, économiquement, mais aussi humainement, en lui permettant si possible de rejoindre un groupe plus grand qui aurait pour leur entreprise « un vrai projet ». 

LE partenaire « qui va bien »

 

 

C’est Thierry Bloch, directeur associé chez I-Deal Development qui a pris le dossier en main.

Il a cherché (beaucoup), sélectionné, approché, testé et, finalement, trouvé le partenaire

idéal. Sur un marché en pleine structuration, Strada, basée à Lyon, se positionne en effet

comme un acteur de taille moyenne en pleine ascension (10 M € de CA). Son cœur de

métier ? Le marketing outdoor : street marketing, road show, événementiel, animation de

points de vente, etc.

A sa tête, un autre binôme d’entrepreneurs : Pierre Chazalette, le commercial et Christophe

Ravelet, le stratège et gestionnaire. Deux hommes qui savent ce que bâtir une PME signifie et

qui étaient eux-mêmes précisément à la recherche d’une nouvelle compétence, d’un nouveau

métier et même, idéalement, d’une nouvelle région et de nouveaux clients.

Exactement l’opportunité que représentait Facett & Création !

Du travail, encore du travail…

briefPas de faux suspens : l’affaire s’est faite. Facilement ? Relativement, oui, pour autant que ce mot ait un sens dans un contexte où il s’agit de vendre et d’acheter, c’est-à- dire de valoriser, au juste prix, une entreprise dont une grande partie de la valeur tient à l’état d’esprit « maison » qu’y ont insufflé ses créateurs. Raison pour laquelle Nesrine Musli et Guillaume Coiffe resteront au moins six mois encore à la tête de l’entreprise, pour transmettre ce savoir-faire et ce savoir-être particuliers qui, comme le rappelle régulièrement d’une image parlante Frédéric Bonan (fondateur d'ideal development), consiste, sur un marché peuplé de géants, pour un artisan haut de gamme comme Facett & Création « à opérer un pas de deux entre les pattes des éléphants ».

Or, précisément, pour que la vente se finalise dans des conditions qui satisfassent tous les

partis, concilient projets personnels et industriels, respectent les intérêts du plus petit tout en

satisfaisant le plus grand, assurent la transmission de compétences et déjouent quelques

obstacles techniques comme humains incontournables dans ce type d’opérations, il a fallu

que Thierry incarne véritablement l’entreprise dont il défendait les couleurs. Et, à la

demande de ses dirigeants (on était alors en pleine saison événementielle) qu’il se substitue

véritablement à eux pour mener à bien les négociations. Posture délicate, impliquant entre

autres de connaître pratiquement au jour le jour l’état et l’actualité de l’entreprise.

Satisfecit

 

 

 

 

 

Ce qu’il a su parfaitement faire, les initiant au passage aux secrets du sablier : à quel moment maintenir sa position ? A quel autre, au contraire, accepter un compromis qui permettra de gagner un temps précieux ? Vers qui se tourner à ces moments charnières de la négociation où vos appuis personnels se révèlent indisponibles (les conseillers des vendeurs appartenant essentiellement à leur cercle familial)…

Ce qui fait dire à Nesrine Musli et Guillaume Coiffe que « s’il n’y eu pas de phase réellement

compliquée puisque nous avons été très bien accompagnés tout du long, nous avons

néanmoins traversés des moments clés au cours desquels I-Deal a su parfaitement nous

conseiller pour prendre les bonnes décisions et nous entourer des bonnes personnes. Entre

leurs conseils et certains contacts apportés aux bons moments (avocats, banquiers

d’affaire…), nous avons gagné beaucoup de temps et évité de nous fourvoyer. Sans parler

naturellement de l’acquéreur trouvé, le bon ! que nous ne serions certainement pas aller

chercher. En un mot comme en cent : si c’était à refaire, nous referions exactement pareil !